LE CBD COMME MEDICAMENT EN ANGLETERRE

cbd médicament

L’Angleterre a reconnu le CBD comme un médicament.

Bien que l’enregistrement du CBD en tant que médicament soit bien sûr une reconnaissance pour la plupart des patients et professionnels du secteur, mais il reste encore des questions en suspend. Notamment la détention d’un permis spécial pour les producteurs et les commerçants, les utilisateurs également devraient être impactés par cette nouvel législation.

Jusqu’à présent, les entreprises étaient libres de vendre des produits CBD tant qu’elles ne les commercialisaient pas en tant que médicaments. La nouvelle réglementation a donc mis un terme à cela. Tous les principaux producteurs et négociants britanniques d’huile de CBD ont récemment reçu une lettre de l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé, l’agence gouvernementale britannique chargée de la réglementation des médicaments. Ces lettres indiquent que les produits CBD sont désormais enregistrés en tant que médicaments et doivent donc passer divers tests avant de pouvoir être commercialisés légalement.

La décision crée une grande incertitude parmi le groupe croissant d’utilisateurs d’huile de CBD. Il existe des exigences strictes pour l’octroi de licences pour les médicaments, et il peut parfois s’écouler des années avant qu’une entreprise en obtienne un. Il est à craindre qu’il y ait bientôt une pénurie importante sur le marché et que cela se traduise par un prix plus élevé ou la possibilité que de nombreuses personnes atteintes de maladies chroniques se retrouvent (temporairement) sans leurs médicaments et doivent donc recourir au circuit illégal.

C’est donc une histoire contradictoire, D’une part, le gouvernement britannique reconnaît enfin le CBD comme un médicament à part entière, mais ce faisant, il prive les utilisateurs de la possibilité de l’acheter (légalement) pour le moment.

La grande question est maintenant de savoir combien de temps il faudra avant que les premiers entrepreneurs obtiennent une licence pour revendre légalement du CBD. D’ici là, des dizaines de milliers de patients anglais devront trouver un moyen alternatif de soulager leurs plaintes et d’acheter de l’huile de CBD.