LE CBD, UNE MOLECULE ANTI-INFLAMMATOIRE

Le CBD pour lutter contre les inflammations

Lorsque les tissus de notre corps sont endommagés, une inflammation peut se développer à cet endroit. En fonction de l’inflammation, le CBD peut jouer un rôle majeur dans sa guérison. C’est ce que montre une étude de la National Academy of Sciences des États-Unis d’Amérique.

Diverses études sur des rongeurs tels que des souris et des rats ont montré que les substances THC et CBD ont une influence majeure sur la production de certaines cytokines. Les cytokines jouent un rôle important dans la réponse inflammatoire. Le CBD peut avoir à la fois un effet inhibiteur et un effet stimulant sur ces cytokines. Par exemple, le CBD inhibe la libération de la cytokine appelée «interleukine 17».
Cette inhibition peut être bénéfique dans certaines maladies où cette cytokine est trop active (comme la SEP). La même étude a également observé que le CBD favorise la production d’IL-10. Cette cytokine a des propriétés anti-inflammatoires. Une étude sur l’influence du CBD sur la polyarthrite rhumatoïde a également examiné les cytokines. Et il s’est avéré que chez des souris qui avaient reçu une injection de CBD, la production de cytokines pro-inflammatoires était inhibée par le CBD.
D’autres études sur des souris dans lesquelles un effet anti-inflammatoire du CBD a été trouvé sont: la pancréatite aiguë (inflammation du pancréas) et les lésions aiguës des poumons et des reins.

Si vous prenez déjà des médicaments pour une maladie inflammatoire, consultez toujours le médecin qui vous a prescrit le médicament en premier. Dans la grande majorité des cas, le CBD peut simplement être utilisé en combinaison avec les médicaments. Et là aussi, bien sûr, vous pouvez augmenter la dose jusqu’à ce que le résultat souhaité soit atteint.